Suivez moi

La Proprioception


Notion bien connue du psychomotricien, la proprioception est notre 6ème sens !

Définition

Selon le Larousse, la proprioception permet d’avoir conscience de la position et des mouvements de chaque segment du corps. Elle donne au système nerveux, de façon inconsciente, les informations nécessaires à l’ajustement des contractions musculaires pour les mouvements et le maintien des postures et de l’équilibre.

La proprioception regroupe l’ensemble des récepteurs (situés au niveau des muscles, des tendons, des articulations, de la peau, des fascias) et des informations sensorielles du système nerveux impliquées dans la perception de soi-même, consciente ou non.
C’est à dire :
🧠 La position des différentes parties du corps et leur représentation les unes par rapport aux autres
🧠 Les mouvements
🧠 La position du corps dans l’espace

Ainsi, la proprioception permet d’avoir une conscience plus ou moins précise de la position de notre corps dans l’espace.
C’est grâce à ce sens qu’on peut contrôler nos mouvements (comme mettre un pied devant l’autre)  sans avoir à le regarder.

Comme elle permet de situer notre corps dans l’espace, la proprioception permet aussi le réajustement optimal et adapté des différents segments corporels entre eux. Les récepteurs sensoriels renseignent en permanence le cerveau sur toutes les modalités corporelles : position des membres, vitesse des mouvements, adaptation de la force …

Développement de la proprioception

Chez le bébé, c’est le sens du toucher qui va apparaitre en premier. Suivi du sens vestibulaire, de l’odorat et de l’olfaction. L’audition et la vue sont les derniers à s’installer et à maturer. Chaque organe sensoriel est relié au cerveau. Ce dernier traite les informations reçues au fur à mesure. Les systèmes sensoriels s’installent progressivement dès la 7ème semaine d’aménorrhée.

La proprioception est lié au sens vestibulaire. Ce dernier concerne le sens de l’équilibre.

Par conséquent, le sens proprioceptif se développe de deux façons :

D’une part, in-utero grâce aux informations réceptionnées lors des mouvements et déplacements de la mère.
D’autre part, grâce à la gravité. Elle va inciter progressivement le bébé à s’adapter corporellement à son nouvel environnement.

Au fur et à mesure, ce sens va se développer chez le bébé grâce au portage, aux massages, à toute interaction sécurisante et contenante. Quand l’enfant sera en âge d’expérimenter de façon plus autonome, sa proprioception va s’affiner au grès de chaque mouvement réalisé. La connaissance de son propre corps dans l’espace sera sollicité. Le schéma corporel se développera en parallèle.

Trajet de l’information

Lors d’un mouvement, le cerveau est directement impliqué. Il suit schématiquement ce trajet :

→ Perception
→ Analyse
→ Décision
→ Programmation du mouvement
→ Exécution du geste

Les fonctions physiques et cognitives sont activées !

Pour rappel, les sens sont les premières entrées qui nous permettent d’interpréter les informations de notre environnement.

Ainsi, la proprioception va venir affiner la qualité de nos mouvements !

En cas de dysfonctionnement

Parfois ce système est mal intégré ou s’affaibli avec l’âge ou suite à un accident. Une compensation va se mettre en place. On s’appuie alors sur les autres sens. On se concentre sur la vue plus que sur ce que nos pieds sentent.

Étant donné qu’elle fonctionne grâce aux capteurs de la sensibilité profonde, une atteinte de la proprioception entraîne une altération de ces sensibilités profondes. Par conséquent, la personne sera dans l’incapacité de reconnaître la position de son corps quand elle fermera les yeux. La position debout sera instable (ce qui sera accentué les yeux fermés) et la marche en sera perturbée.

Par exemple, le vieillissement du système postural modifie l’équilibre et on peut noter des oscillations croissantes dûes à l’affaiblissement des récepteurs proprioceptifs (sensibilité plantaire, articulaire, sens de la position), visuels et vestibulaires.

Le mouvement comme soutien

Le mouvement quelqu’il soit va venir solliciter cette proprioception. Cela va être accentué quand on en prend conscience ! Danse, Yoga, Gym … Sans tomber dans la surstimulation, l’important reste le plaisir, la régularité et l’adaptation de l’activité en permettant à la personne de se concentrer sur ses sensation corporelles.

Le mouvement en pleine conscience !

Vous connaissiez la proprioception, ce sens caché ?

Retrouvez d’autres articles concernant la psychomotricité, des activités pour petits et grands ainsi que des posts éphémères dans la catégorie Instagram.

Psychomotmaisonhttps://psychomotmaison.com
Psychomotricienne et blogueuse, j'ai à cœur de partager autour de la psychomotricité et de diffuser autant que possible de la petite enfance à la fin de la vie.

2 Commentaires

  1. bonjour;
    je vous remercie pour vos apports. j’ai une question relative au comportement que doit avoir un psychomotricien face au refus de prise en charge par le patient, et quelles en sont les causes.
    je vous remercie d’avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

FORMATION

A la une

Apprendre à dessiner : Team compagnons Disney

On rêve tous de pouvoir griffonner nos amis Disney mais nous n'avons pas tous le même talent ! Il...

Yoga des yeux – 13/24

Pour ce jour 13 du calendrier de l'avent psychomot 2021, je vous propose une initiation au yoga des yeux pour un effet...

Suspend – Calendrier 6/24

Suspend est le nouveau jeu s'ajoutant à ce Calendrier de l'Avent psychomot ! Dès 6 ans, découvrez en quoi il consiste ainsi...

ERFPS de Rouen

Dans le cadre du recensement des instituts de formation en psychomotricité, voici une présentation de l'ERFPS de Rouen.

Développement de l’enfant entre 0 et 6 ans

Le développement de l'enfant est au coeur du métier de psychomotricien. En effet, quoi de plus sensationnel que d'observer un bébé s'éveiller...