Parcours psychomoteur – Calendrier 3/24

Pour ce troisième jour du Calendrier de l’Avent Psychomot, je vous propose le thème des fameux parcours psychomoteurs ! Ce n’est donc pas un mais deux activités psychomotrices que vous allez retrouver.

En psychomotricité, on adore les parcours en tout genre parce qu’ils font travailler tellement de choses ! Motricité globale, coordinations, attention, tonus, espace, temps, émotions… Alors, au programme, je vous présente l’intérêt d’un kit équilibre et de modules en mousse.

Kit d’équilibre BabyGym de Décathlon

Un des petits derniers du libéral pour travailler spécifiquement l’équilibre. Franchement, ce kit ravie le coeur des petits, des grands et de la psychomot !

Ce kit ludique d’équilibre Baby Gym se compose de plots verts, de planches et d’un lot de petits animaux colorés. Selon moi, il s’adresse autant aux professionnels qu’aux parents.

parcours psychomoteur kit équilibre babygym

Niveau construction, le kit propose 4 modèles à reproduire qui sont au dos du carton. En réalité, on peut faire tellement plus ! Ce kit d’équilibre s’intègre facilement dans un parcours psychomoteur avec plusieurs modulations. Les enfants se prêtent bien au jeu dans la construction des différents éléments à placer. Ils peuvent tant reproduire les modèles que laisser parler leur imagination.

Les petits plus

Outre le rapport qualité/ prix qui est un réel atout, ce kit équilibre babygym est très pratique et reste une excellent investissement.

Tout d’abord, les plots verts sont stables et caoutchoutés dessous. Ils sont solides, empilables et supporte le poids de l’adulte sans problème.
Ensuite, les ponts ont deux côtés sensoriels. On retrouve un côté plat avec trous pour encastrer les petits animaux et un autre plus sensoriel type vague ou petits points.

Enfin, les animaux d’une matière agréable sont très colorés, ce qui tranche avec les couleurs sobres du kit. L’enfant peut placer les animaux où il veut. Ces animaux ont des tailles différentes ce qui accentue la difficulté pour enjamber.

Un autre avantage c’est que les structures individuelles sont assez légères. Ainsi les 3 ans peuvent nous aider à installer/ ranger et ça favorise leur autonomie.

Les petits moins

Premièrement, les petits animaux ne s’installent que d’un côté des planches. Malgré toute la bonne volonté des enfants, c’est le côté plat qui remporte le droit de porter les animaux. Un peu frustrant du coup.

Deuxièmement, parlons limite de poids. Ce kit baby gym est conçu pour les enfants de 2 à 6 ans (âge de la babygym) avec un poids maximum de 50 kg selon la notice. Certains de mes patients de 8 ans l’ont utilisé, les planches ploient quand même sous leurs poids. Je pense qu’au delà de 30 kg les planches seront fragilisées. Dommage donc pour nous, les très grands enfants.

Ce que je trouve le plus dommage c’est que les ponts ne s’encastrent pas sur les plots verts. Ils se posent simplement. Ce qui manque de stabilité et donc de sécurité à mon goût, notamment pour les enfants plus précipités ou agités. Je pense que ça peut être propice aux chutes, surtout si utilisé sans surveillance.

kit babygym 2

D’ailleurs, je conseille de faire le parcours pieds-nus pour éviter de glisser. On dit à bientôt aux chaussettes, ce qui amène plus de sensations sous les pieds de nos explorateurs !

Les modules en mousse

Les modules sont souvent utilisés pour développer la motricité des enfants. Ils s’incluent facilement dans les parcours psychomoteur car ils sont facilement modulables. Il en existe pour tous les gouts, pour tous les âges, pour toutes les tailles et à tous les prix.

Personnellement, j’ai investi dans le modèle ci dessous de la marque Sarneige (cliquez sur la photo pour être redirigé sur le site madeleinejeux). Il s’agit d’un petit modèle prévu pour les bébés et jeunes enfants jusqu’à 5/6 ans. Les couleurs sont attrayantes sans être surstimulantes. Les modules sont anti-dérapants et possèdent des scratchs sur les côtés pour mieux se fixer entre eux. Ils sont parfaitement adaptés à l’éveil de la motricité et de l’équilibre.

modules babygym

Les petits vont ainsi grimper, escalader, rouler, sauter en toute sécurité. La mousse permet de travailler aussi le tonus des enfants. En effet, ils vont devoir s’adapter à la surface peu stable au fur et à mesure de leur déplacement ou de leur poids. Pour les plus grands, on peut leur demander de marcher dessus sans s’aider des mains par exemple.

Pour un usage moins régulier et des parents bricoleurs, il est possible de créer ses propres modules avec du carton, du scotch et de la mousse ^^

Principe / adaptation

Avant même de profiter de ces expériences motrices, l’enfant va construire son parcours. Il va devoir penser son trajet, et cela va aussi l’inviter à le réajuster au fil des passages. Il va réfléchir au meilleur agencement possible, tout en pouvant le modifier à souhait.

Une fois le parcours construit, l’enfant l’essaie librement sans contrainte particulière. Les plus petits peuvent être rassurés d’avoir l’adulte à proximité. Je donne par exemple la main au début si l’enfant me le demande ou si je vois qu’il cherche ma main comme appui.
Puis au fil des passages, on peut lui montrer comment s’y adapter au mieux en lui proposant de s’équilibrer avec les bras, d’aller plus doucement à certains passages…

Le gros avantage des parcours psychomoteur reste la diversité d’actions possibles. Déplacements en marche arrière, de côté, sauter à tel point, avec les pieds liés, les yeux fermés, transporter un objet d’un point A à un point B … Les parcours peuvent se coupler à des jeux de posture, de lancer, de mémoire… Laissez parler votre créativité et amusez vous !

parcours psychomoteur calendrier de l'avent psychomot'maison

Intérets psychomoteur

Voici quelques unes des compétences psychomotrices sollicitées lors de ces jeux :

La motricité globale est au premier plan puisque ces jeux vont mettre en action le corps. Les coordination dynamiques générales et les fonctions d’équilibration seront mises à l’honneur, d’autant plus avec le kit équilibre Baby Gym où les poutres à traverser donne cette impression de vide.

Organisation et structuration spatiale : Construire le parcours en fonction de la place disponible dans l’espace. Arriver à ajuster les ponts entre deux plots verts. Etoffer son parcours avec d’autres matériels plus ou moins encombrant. Se déplacer et organiser ses déplacements en fonction de l’environnement… Tout ceci fait appel à la structuration de l’espace !

Le tonus et la posture vont aussi être impliqués. Expérimenter sa posture et rester stable sur ses appuis viennent donc renforcer la tonicité corporelle. En verbalisant les actions de l’enfant et les parties du corps utilisées, nous l’accompagneront vers une meilleure connaissance de son schéma corporel. 

Sphère sensorielle : Grâce aux différentes textures des planches (vagues, lisses, à pois), la sensorialité va être stimulée – tant par les pieds que par les mains. Pendant le parcours, on peut ainsi demander à l’enfant de se concentrer sur les sensations ressenties.

Les fonctions cognitives sont aussi à l’oeuvre. Non seulement le parcours psychomoteur demande attention et concentration, mais il implique les fonctions exécutives. En effet, il faut planifier, s’adapter, réajuster et trouver des compromis corporels.

L’aspect émotionnel : Être responsable du matériel et de la construction de son parcours, inviter l’autre à jouer selon ses règles ou non, partager, essayer, tomber, recommencer… Les différentes actions du corps favorisent une confiance en soi et une valorisation.

Jeux similaires

Pierre de rivières, rochers tactiles, parcours d’équilibre de toute sorte, cerceaux, briques, coussin d’équilibre… Ce n’est pas le matériel qui manque lorsqu’on parle de parcours psychomoteur !

À la maison, on peut utiliser tout ce qu’il y a à disposition. Les chaises, les tables, les coussins, les couvertures et j’en passe, afin de créer des parcours psychomoteurs aussi fou les uns que les autres. Vous trouverez une inspiration dans cette vidéo de parcours psychomoteur fait maison. Pendant le confinement, le challenge #psychomotmouvement avait été créé pour répondre aux besoins de jouer avec du matériel qu’on trouve chez soi.

Tous les jours, un nouveau jeu ou une nouvelle activité psychomotrice alors restez connectés avec le tag calendrier de l’avent ! Retrouvez l’ensemble des jeux dans l’article Calendrier de l’Avent Psychomot.

Pensez à vous inscrire à la newsletter afin de rester informé des nouveautés ! Retrouvez comme toujours les autres articles concernant le développement de l’enfant et la psychomotricité ^^

Psychomotmaisonhttps://psychomotmaison.com
Psychomotricienne et blogueuse, j'ai à cœur de partager autour de la psychomotricité et de diffuser autant que possible de la petite enfance à la fin de la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez moi

Sponsor

A la une

Cahiers premiers pas en graphisme à imprimer

Voici cinq liens vers plusieurs cahiers de vacances à imprimer gratuitement ! Ils sont orientés sur le graphisme. Ils proviennent de divers...

Camelot Jr – Calendrier 2/24

Le calendrier de l'Avent psychomot continue avec le jeu Camelot Jr : un jeu de réflexion très simple qui vient éveiller la...

Calendrier Psychomot’ : Mai 2020

Troubles du Spectre l'Autisme L’infographie du calendrier psychomot’ du mois de Mai présente l’apport de la psychomotricité auprès des...

Activités manuelles du 1er Mai !

Quelques activités manuelles pour enfants sur le thème du muguet et de ce 1er mai ! Vous trouverez un modèle vierge à...

Cahier de jeux pour les Poussins !

Voici un petit livret de jeux pour les enfants de moins de 2 ans ! Amusez vous aussi à...